Le maillage des lectures

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - André Maurois

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 8 septembre 2015

1989 - Honoré de Balzac, Le père Goriot

pere_Goriot Emprunté à ma sœur ?

Dans mon souvenir, le premier Balzac aimé, après l'échec de la lecture d'Eugénie Grandet, était Le père Goriot. Je constate, grâce au cahier des lectures, que j'avais lu au début de 1988 La cousine Bette que je me souviens avoir apprécié même si je suis incapable aujourd'hui d'en dire quelques mots autres qu'une "vieille fille pauvre délaissée par sa riche famille" ; je constate aussi que je lus peu après La femme de trente ans qui m'ennuya encore plus qu'Eugénie Grandet, raison pour laquelle je les confondis peut-être dans ma mémoire et que le roman suivant, Le père Goriot, apparaît a posteriori comme le premier Balzac aimé.

Lire la suite...

lundi 14 juillet 2014

1995 - Anaïs Nin, Journal

Journal NinAcheté, lu aussitôt.

Au début des années quatre-vingt-dix, deux films mirent en scène le trio Henry Miller, sa femme June et Anaïs Nin dans le Paris des années trente. Je ne les ai pas vus, mais ils me firent connaître le nom d’Anaïs Nin et quelques éléments biographiques.

Lire la suite...

mardi 12 novembre 2013

1988 - André Maurois, Le cercle de famille

Cercle de familleTrouvé à la maison, lu aussitôt.

J’écris « trouvé à la maison » car il me semble qu’il était dans la petite bibliothèque de ma sœur aînée, et je ne sais où elle l’avait récupéré (c’était un livre ancien). Il était à côté d’un autre roman d’André Maurois, Climats, que je lus d’abord et dont je n’ai aucun souvenir. En revanche, Le cercle de famille m’a marquée.

Lire la suite...