ViganEmprunté à la bibliothèque, lu aussitôt.

Eté 2016, je suis retournée chez mes parents en Bretagne. Un congé parental me permet de faire ce que je ne pouvais plus faire depuis des années, m'éloigner de Paris pendant deux mois, et vivre les grandes vacances de la jeunesse. Notre société calée sur le rythme scolaire* tend à confondre les deux termes d'été et de vacances, si bien que nos congés payés n'excédant généralement pas trois semaines en cette saison, l'été s'écourte... Malgré tout, la saison chaude évoque un temps long, plus libre des contraintes sociales. Un temps idéal pour lire... un livre d'été ?