Le maillage des lectures

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 18 septembre 2017

2006 - Charles Dantzig, Dictionnaire égoïste de la littérature française

Dico DantzigEmprunté à la bibliothèque, lu aussitôt. Acheté en 2012 en livre de poche et relu.

De Charles Dantzig, j’avais déjà lu Le grand livre de Proust qu’il a dirigé, le genre d’ouvrage d’agrément qu’on aime lire confortablement installé dans le fauteuil avec à portée de main une tasse de thé et quelques biscuits. Aussi, quand je vis ce Dictionnaire égoïste de la littérature française à la bibliothèque du centre culturel français de Moscou, à propos duquel j’avais d’ailleurs lu des articles élogieux, je le pris avec gourmandise, me réjouissant de ce goût de France que grâce à lui j’allais retrouver chez moi.

Lire la suite...

lundi 9 novembre 2015

2007 - Pierre Bayard, Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ?

Livres_pas_lus

Acheté, lu aussitôt.

Ironie du sort, le livre qui déclencha indirectement l'écriture du Maillage des lectures ne figure pas dans le cahier des lectures. L'ai-je vraiment lu ce livre qui parle des livres que l'on n'a pas lus ?

Lire la suite...

mercredi 8 juillet 2015

2013 - Pierre Bayard, Aurais-je été résistant ou bourreau ?

Resistant_ou_bourreau

Acheté, lu aussitôt.

Sur la foi d’une critique élogieuse, j’avais lu en 2007 Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?, le livre le plus connu de Pierre Bayard et qui fut, quelques années plus tard, le déclencheur de ce blog (voir « Une œuvre en cours »).

Lire la suite...

dimanche 23 novembre 2014

1996 - Bernard-Henri Lévy, La Barbarie à visage humain

BarbarieEmprunté à la bibliothèque, lu aussitôt.

Dans le billet sur Une journée d’Ivan Denissovitch, j’ai écrit que la lecture de Soljénitsyne m’avait ouvert toute la littérature russe ainsi que l’histoire du XXème siècle à travers le prisme du totalitarisme. Elle a aussi eu pour conséquence, et merci bien, de me faire lire un livre de Bernard-Henri Lévy.

Lire la suite...