PascalAcheté en 2000, relu cinq ans plus tard. 

Quand, en janvier 2004, je fis mes bagages pour un long voyage en Russie, qui officiellement devait durer un an mais qui était destiné à perdurer, je choisis quelques livres à emporter. Autant je suis incapable de répondre spontanément à la question des œuvres que j'emporterais sur une île déserte, autant par le choix que je fis à ce moment-là, j'ai un élément de réponse.