Le maillage des lectures

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Littérature politique

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 19 avril 2016

1998 - Louis-Ferdinand Céline, Bagatelles pour un massacre


BagatellesAcheté, lu aussitôt, et revendu.

Je n'aime pas qu'on m'offre des livres ou qu'on tente de me convaincre qu'il faut absolument lire tel ouvrage ; à l'inverse, il suffit qu'on m'en déconseille un avec des arguments moraux ou politiques pour que ma curiosité soit éveillée et que j'y aille voir de plus près. L'avertissement peut venir d'un inconnu dans une librairie qui, me voyant feuilleter un roman de Pierre Guyotat, Tombeau pour 500 000 soldats, m'objurgua de ne surtout pas le lire, ou d'intellectuels dans les médias prévenant contre les écrivains peuplant l'Enfer contemporain : les proto-nazis (Spengler), les fascistes (Julius Evola), les antisémites (Céline). Ajoutons les pédophiles (Matzneff) et le tableau sera complet.

Lire la suite...

mardi 9 septembre 2014

2000 - George Orwell, Essais, articles, lettres

Essais OrwellEmprunté trois tomes à un camarade, lus aussitôt.

Essais, articles et lettres de George Orwell furent publiés en quatre tomes par les éditions Ivréa au début des années 2000. Je pensais les avoir tous lus, mais je ne retrouve la trace que de trois dans le cahier : je commençai par le tome 1 (qui couvre les années 1920-1940), puis le tome 3 (1943-1945), lus à un ou deux mois d'intervalle en 2000 ; le dernier (1946-1950) fut lu en 2002. C'était l'époque où je faisais partie du comité de rédaction d'une revue de littérature et d'idées, Immédiatement.

Lire la suite...