Le maillage des lectures

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Robert Merle

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 8 août 2015

2007 - Robert Merle, La mort est mon métier

mort_metierEmprunté à la bibliothèque, lu aussitôt.

Les billets sur Sa Majesté des Mouches de William Golding et Le choix de Sophie de William Styron m’ont évoqué deux lectures relativement récentes de romans de Robert Merle, écrivain que je ne connaissais pas avant de lire La mort est mon métier au début de l’année 2007.

Lire la suite...

vendredi 24 juillet 2015

2010 - William Styron, Le choix de Sophie

choix_Sophie

Emprunté à la bibliothèque, lu aussitôt.

Ces dernières années, j’ai été moins rigoureuse dans la tenue du cahier des lectures. Bien que je me souvienne parfaitement avoir lu Le choix de Sophie, je ne la trouve pas notée. Je situerais cette lecture, aidée par le souvenir du lieu où je la fis, vers 2010, au plus tard été 2011. Cette lecture est irrémédiablement liée dans ma mémoire à une émission de Répliques pour laquelle Alain Finkielkraut avait invité une universitaire, Frédérique Leichter-Flack, auteur du Laboratoire des cas de conscience (la laboratoire en question étant la littérature), émission diffusée en 2012, et qui aborda il me semble le roman de Styron. Je vis le film adapté du roman peu après, que j’aimai mais qui, pour une fois, n’éclipsa pas le roman.

Lire la suite...

mercredi 27 mai 2015

2003 - William Golding, Sa Majesté des Mouches

MouchesAcheté, lu quelque temps plus tard.

Je ne sais pas comment j'eus l'idée d'acheter ce livre car je n'avais jamais entendu parler de William Golding ni de ce roman pourtant célèbre, à ce que j'appris par la suite, et adapté au cinéma par Peter Brook. Je dus le voir en librairie et la quatrième de couverture m'incita à l'acheter, ce qui n'est pas habituel. Le fait que l'histoire se passe sur une île, lieu réel et imaginaire que j'affectionne, fut sans doute un déclencheur. Je laissai toutefois passer quelque temps plusieurs mois, voire un ou deux ans avant de le lire.

Lire la suite...