Saint-simonAcheté, lu peu de temps après.

Les éditions pour enfants proposent couramment des romans de la grande littérature dans une version abrégée et c’est dans une telle édition que je lus David Copperfield de Charles Dickens. Je n’ai pas de souvenir de cette lecture, mais bien de ma déception quand je découvris que le livre ne me l’avait pas proposé dans son intégralité. Et quand, au moment de commencer le cahier des lectures, je notai les quelques classiques que je me souvenais avoir déjà lu, je ne me permis pas d’inscrire le roman de Dickens : un roman non lu dans sa version intégrale n’était pas lu !