Accueil > Parcours  

Parcours




Véronique Hallereau est née en 1973 à Guérande, une petite ville close au bord de l’Atlantique apparemment très éloignée de la Russie. Ce pays est pourtant présent dans sa vie depuis son enfance pour des raisons politiques, et la découverte de l’oeuvre de Soljénitsyne et plus généralement de l’histoire et de la littérature russes n’a fait au fil des années que renforcer cette présence.

Montée à Paris, elle suit des études d’histoire des relations internationales à la Sorbonne, où elle soutient un mémoire de maîtrise sur la médiatisation de Soljénitsyne en France. Egalement diplômée du Centre de Formation des Journalistes, elle exerce ce métier quelques années tout en devenant membre du comité de rédaction de la revue littéraire Immédiatement, et commence un livre sur l'écrivain russe.

Partie en Russie en février 2004, elle enseigne le français comme langue étrangère. Ce séjour se révèle bénéfique pour son travail littéraire, tant par la documentation qu'elle y trouve, sa compréhension de l'histoire et de la culture du pays qui s'approfondit, que par l'étude du russe et du français. Elle anime des ateliers et prononce des conférences auprès d'un public russe francophone sur la presse française et surtout sur les vins, en organisant des dégustations. Elle visite le pays et va, outre à Moscou et à Pétersbourg, dans la Moscovie, à Novgorod, aux îles Solovietski, à Vladimir et Souzdal, dans la région de la Volga depuis Kostroma jusqu'à Samara au sud, en Kabardino-Balkarie dans le Caucase, et dans l'Altaï.  Elle visite aussi l'Ukraine (Kiev, Lvov, Crimée) et l'Estonie.

Elle rentre en France en août 2007.
Elle continue pendant trois ans d'assurer des formations de français langue seconde puis travaille comme assistante de direction et assistante administrative.

2009

Lancement du site vhallereau.net.

Impression d'un cycle de poème en prose, de Guérande.

Elle organise avec Nikita Struve le colloque international sur Alexandre Soljénitsyne qui se tient à Paris du 19 au 21 mars 2009 au Collège des Bernardins, et y fait une intervention sur le thème "Le Chêne et le Veau, une oeuvre édifiante".

2010

En avril, elle publie Soljénitsyne, un destin aux éditions de L'Oeuvre.

Elle prépare la publication des Actes du colloque des Bernardins qui sont édités au mois de mai chez François-Xavier de Guibert/Desclée de Brouwer.

Adhésion à la Société des Gens de Lettres en octobre.

2011

Elle participe au catalogue de l'exposition "Soljénitsyne, le courage d'écrire" organisée par le professeur Georges Nivat, qui se tient à la Fondation Martin-Bodmer à Genève du 14 mai au 16 octobre.  Son article : "Les biographies de Soljénitsyne".

Elle est invitée au premier Rendez-Vous des Ecrivains de La Baule qui se tient les 5 et 6 novembre, où elle participe à une table ronde sur Guérande et présente son cycle de poèmes.

2013

En avril, début du projet littéraire Le maillage des lectures, pensé pour l'internet et publié sous forme de blogue.

Elle termine un roman, La R.S.